T'AS PAS LES MOTS


[Spectacle à décrypter]
3 comédiens, 1 créateur son
30 minutes
Fiche technique : spectacle autonome





 

 





Propos

Faire réfléchir sur les comportements violents, notamment la violence verbale.
Il s’agit de mettre les élèves face à leurs comportements et à leur difficultés à s’exprimer, mais sans les ménager. Le texte est volontairement violent, à la fois physiquement et verbalement afin de provoquer des réactions et de s’interroger sur les limites de chacun à tolérer de telles conduites.


Le spectacle
C’est l’histoire d’une journée ordinaire de trois collègiens, avec ses insultes, ses coups et ses blessures. Chacun d'eux essaye de gérer au mieux ses émotions, mais aucun d'eux n'arrive à les exprimer, par faute de mots, de courage ou d'écoute. Seuls des apartés nous permettent de comprendre ce qu'ils traversent. Les adultes sont là, eux aussi, avec leurs défauts, mais afin d'accentuer le monde qui les sépare de celui des jeunes, on ne les entend qu'en voix off.
La violence est présente à tous les niveaux, chez les jeunes comme chez les adultes, le plus souvent comme seul moyen d’expression.



Déroulement
Spectacle créé au collège Schoelcher à Lyon 9ème. Pour des classes de 6ème.
Reprise en partenariat avec le CCAS de St Priest, au collège Colette, Boris Vian et Gérard Philipe et au Forum Santé solidaire.
Pour écrire ce spectacle les artistes ont fait des temps d'observation au sein des différents collèges pour s'imprégner du comportement des élèves, et sont allés rencontrer l'ensemble de l'équipe éducative : principal, CPE, professeurs, surveillants, infirmières...
Les 3 comédiens sont intervenus dans toutes les classes en amont de la représentation pour présenter une scène aux élèves afin d'amorcer la réflexion.
La représentation a eu lieu devant l'ensemble des élèves et a été suivie d'une discussion.

Le texte du spectacle a été transmis aux collèges, à la demande de certains professeurs.


Extrait

CPE : Entrez, s’il vous plait.
On retrouve le Paumé assis, face public, devant le « CPE », qu’on entendra seulement en off.

CPE : Alors, que s’est-il passé ?
Le Paumé :
CPE : Jeune homme, voulez-vous me dire ce qu’il s’est passé ?
Le Paumé :
CPE : Vous ne voulez pas raconter ce qu’il s’est passé ?
Le Paumé : il ouvre la bouche, prend une inspiration et essaie de dire quelque chose, mais il ne trouve pas les mots… Fait chier…
CPE : Pardon ?
Le Paumé : Rien…
CPE : Alors, vous me racontez ?
Le Paumé : sincèrement Je me souviens pas…
CPE : Comment ça « vous ne vous souvenez pas » ?
Le Paumé : C’est vrai, je me souviens pas ! Elle s’est levée, elle a commencé à me gueuler dessus et puis le prof l’a virée… je comprends pas pourquoi je suis là… j’ai rien fait…
CPE : Ce n’est pas vous qui avez jeté la trousse de votre camarade par terre ?
Le Paumé : Quoi ?… mais non… c’est pas vrai ! J’ai rien fait !
CPE : Ecoutez, si vous êtes ici, c’est qu’il y a une raison. Vous ne pensez pas ?
Le Paumé : il hoche des épaules  Peut-être.
CPE : Alors, pourquoi avez-vous jeté sa trousse par terre ?
Le Paumé : Je sais pas… p’t’être que j’étais énervé. Mais c’est pas ma faute ! Ils m’ont saoulé aussi les autres !
CPE : Et vous trouvez que c’est une excuse valable ?
Le Paumé : Je sais pas pourquoi j’ai fait ça… J’pouvais pas laisser faire…
CPE : Eh oh ! Faut pas exagérer ! De toutes façons, si on vous écoute bien, ce n’est jamais de votre faute, alors…
Le Paumé : dépité Vous pouvez pas comprendre…
Silence…
CPE : Bon. La prochaine fois vous y réfléchirez à deux fois avant de faire des gestes inconsidérés. Je suis obligé de convoquer vos parents. Vous comprenez ?
Le Paumé : il souffle, dépité ouais… si vous voulez…
On entend la sonnerie du collège. C’est la fin des cours.

 

 

Compagnie Zéotrope - 4 rue Serge Ravanel- 69100 VILLEURBANNE
04.78.41.83.61 | contact [AT] zeotrope.fr

SIRET : 432 889 731 00027 | APE : 9001Z
Licence entrep. spectacle cat. 2 : 2-1058604

Haut de page