A LA DECOUVERTE DES ARCHIVES


[Lecture-spectacle]
2 comédiens et 1 musicien
3 x 10 minutes (variable en fonction des textes)
Fiche technique : spectacle autonome



























Propos

Faire découvrir et entendre, en lecture, des archives départementales lors des visites guidées organisées pour les Journées Européennes du Patrimoine.


Le spectacle
Trois textes ont été sélectionnés par le personnel des archives : un procès du XVIIIème siècle, un inventaire notarié d'après décès du XVIIIème siècle et un rapport sur l'état des archives fait au Préfet datant du XIXème siècle.
L'important était d'apporter une mise en scène théâtrale à ces lectures afin de les rendre à la fois vivantes et visuelles.

 

Déroulement
Spectacle créé pour les Archives départementales de l'Isère à Grenoble.
En collaboration avec la directrice des archives, trois extraits ont été sélectionnés, qui ont donné lieu à trois scènes, afin de ponctuer la visite guidée.
Le spectacle a été joué 4 fois de suite sur 2 après-midis.


Extrait
Le musicien s'installe et joue du violoncelle pour interrompre la guide.
Les comédiens arrivent en lisant... puis s'installent derrière des pupitres. A côté d'eux se trouvent plusieurs sacs à archives judiciaires, desquels ils sortent leurs costumes.
Comédien 1 : 2 B 1520 – Procédure contre Marie Lavastre.

Comédien 2 : Plainte du procureur du roi, décembre 1766.
Comédien 1 : Messieurs du parlement, supplie le procureur général, disant que le 31 décembre dernier, Marie Lavastre, femme de Jacques Genève, dit Piquet, fut surprise dans les prisons portant au nommé Jean-Baptiste Vincent, détenu dans lesd. prisons, un petit pain long dans lequel il y a une lime, ce qui mérite répréhension, étant défendu de procurer l'évasion des prisonniers, l'exposant chargé de veiller à la sûreté des prisons.
Musicien : Information : déposition des témoins, 8 au 19 janvier 1767.
Comédien 1 : Information faite ce jour 8 janvier 1767 sur les 8 heures du matin par-devant nous Oronce de Galbert, conseiller en la cour de parlement de Dauphiné et François Duchene, greffier commun en la cour y ayant serment envers les témoins prêté comme ci-après.
Musicien : 1er témoin. Arnoud Faure, natif du lieu de Saint-Ismier, boulanger, habitant à Grenoble, âgé d'environ 59 ans.
Le comédien 2 sort le costume de boulanger du sac et le met.
Comédien 1 : Témoin produit et assigné à la requête du procureur général du roy, lequel, au moyen du serment qu'il a prêté levant la main à la manière accoutumé, a promis déposer vérité sur les faits contenus en la requête de plainte du procureur général du roi dont lecture lui a été faite dûment averti de la peine de mort portée par l'ordonnance contre les faux témoins. Sur les généraux interrogatoires a dit...
Comédien 2 : … n'être parent, allié, créancier, débiteur, serviteur ni domestique des parties dénommées en ladite requête de plainte.
(…)

 

 

Compagnie Zéotrope - 4 rue Serge Ravanel- 69100 VILLEURBANNE
04.78.41.83.61 | contact [AT] zeotrope.fr

SIRET : 432 889 731 00027 | APE : 9001Z
Licence entrep. spectacle cat. 2 : 2-1058604

Haut de page