MACBETH DE MUSSET


[résidence artistique]
2 comédiens et 1 créateur son
1 heure
Fiche technique : 1 vidéoprojecteur




































Photos :
Studio6 - Sandrine Marichal



Propos

Sur une année scolaire, initier des élèves de 1ère électrotechnique à Shakespeare en écrivant avec eux leur version de Macbeth.

Ceux qui étaient volontaires ont joué le spectacle aux côtés des acteurs professionnels tandis que d'autres se sont chargés des décors ou de la technique (son et lumière). Le spectacle a été joué à l'occasion de la fête du lycée.

 

Le spectacle
Il s'agit de l'histoire originale de Macbeth de Shakespeare (dans laquelle une femme pousse sont mari à commettre un meurtre horrible afin qu'il devienne roi) mais transposé dans un univers plus moderne.



Déroulement
Spectacle créé au Lycée professionnel Alfred de Musset à Villeurbanne.

Cette résidence s'est étalée sur l'année scolaire à raison d'une séance hebdomadaire de 2 heures (hors périodes de stages), d'un stage d'une semaine pour créer le son et la scénographie du spectacle et d'une semaine de résidence des comédiens pour répéter le spectacle avec les élèves.

Au départ ce projet était le projet d'une classe, avec des élèves qui n'étaient pas partants pour jouer. Au final, c'est devenu le projet d'un établissement, 4 élèves ont accépté de jouer et 1 élève a géré la technique tout seul.

Certains professeurs se sont aussi emparés du projet. Par exemple le professeur de dessin a conçu et fabriqué des éléments de décor (le trône) avec des élèves. Le professeur de maintenance a conçu et fabriqué les épées et couronnes en fer avec d'autres élèves et un professeur d'électrotechnique a réalisé un court-métrage avec une autre classe qui a été diffusé dans le spectacle.

A la demande d'un professeur de français, un levé de rideau a été préparé par une autre classe (avec l'aide d'un comédien professionnel de la compagnie) autour du monologue de Shakespeare : “le monde entier est un théâtre...” Comme il vous plaira. Ce levé de rideau a été présenté en ouverture du spectacle Macbeth de Musset.



Extrait

Ross :
Nous interrompons nos programmes car il semblerait que la bataille que se livrent actuellement Duncan, notre bon roi d’Ecosse, et son ennemi, le seigneur de Norvège, ait évoluée. Pour essayer d’en savoir plus, retrouvons sur place Lennox, notre envoyé spécial.
Lennox, m’entendez-vous ?

Lennox :
Oui, Ross, je vous entends. Ici c’est l’effervescence, difficile de savoir exactement ce qu’il se passe... mais j’ai avec moi un des capitaines de l’armée du roi Duncan, qui comme un bon et courageux soldat s’est battu pour nous délivrer.
Brave ami, salut ! Dis-nous ta connaissance de la bataille telle que tu l’as laissée.

Le capitaine :
Incertaine elle était, ainsi deux nageurs épuisés qui s’accrochent l’un à l’autre étouffant leur pouvoir.
Jusqu’à ce que le roi de Norvège reçoive, des îles de l’ouest, renforts de troupes légères et lourdes et, mesurant son avantage, avec des armes refourbies et de nouveau renforts d’hommes, commence un nouvel assaut contre les troupes de Macbeth et de Banquo.

Lennox :
Cela a-t-il fait perdre cœur à nos deux capitaines ?

Le capitaine :
Pour dire vrai, je dois relater qu’ils étaient comme canons doublement chargés de doubles munitions et eux doublement ils ont redoublé les coups portés à l’ennemi.
Macbeth le brave (car il mérite ce nom-là) méprisant la Fortune, s’est taillé un passage jusqu’à l’ennemi et quand il fut face au seigneur de Norvège, son acier fumant d’une sanglante exécution, le décousit du nombril jusqu’à la poitrine et planta sa tête sur le haut de nos remparts.

Lennox :
Vous voulez dire que la guerre est finie ?

Le capitaine :
Oui... Maintenant laissez-moi. Je faiblis. Mes plaies appellent au secours.

Lennox :
Bien sûr.
Tes paroles conviennent aussi bien que tes actes, les unes et les autres ont le goût de l’honneur.
Merci.
Vous venez de l’entendre comme moi, la paix est revenue en Ecosse de la main de Macbeth. Gloire au courageux capitaine !
C’était Lennox en direct de la Lande... A vous, les studios.

Ross :
C’est donc sur cette bonne nouvelle que nous reprenons le cours de nos programmes.



 

 

Compagnie Zéotrope - 4 rue Serge Ravanel- 69100 VILLEURBANNE
04.78.41.83.61 | contact [AT] zeotrope.fr

SIRET : 432 889 731 00027 | APE : 9001Z
Licence entrep. spectacle cat. 2 : 2-1058604

Haut de page