LES NANOTECHNOLOGIES


[Happening]
4 comédiens
1 demie journée.
Fiche technique : spectacle autonome.


















Propos

Investir l'ensemble de l'établissement scolaire avec diverses installations afin de faire connaître les nanotechnologies aux élèves et les faire réfléchir sur les conséquences diverses.


Résumé des installations
Le musée des nanotechnologies : installation de panneaux explicatifs animée par un guide et présentation d'un modèle d'homme « amélioré » qui se déplace comme un robot.
La boutique des nanotechnologies : un vendeur vend toutes sortes de produits en petits flacons pour changer la couleur de ses yeux, de ses cheveux, pour guérir de certaines maladies...
Le cirque des nanotechnologies : mini spectacle de nano-robots.
En parallèle, un mouvement de résistance aux nanotechnologies proposait aux élèves de se faire « dépucer ».

Chaque installation est l'occasion de discuter avec les élèves et de les faire réagir puisque tous les comédiens sont en réelle interaction avec les jeunes.

 

Déroulement
Spectacle créé au lycée Aragon de Givors.
Pour monter le projet, 2 comédiens ont rencontré une classe du lycée à 2 reprises afin de déterminer avec eux ce qu'étaient les nanotechnologies et ce qu'on voulait en dire. C'est notamment grâce à ces discussions qu'est apparue l'idée de l'Homme-robot.



Extrait





(panneau affiché dans le musée des nanotechnologies)
L'EFFET LOTUS :
Sur une feuille de lotus sacré (Nelumbo nucifera), une goutte d’eau ne s’étale pas. Elle glisse et entraîne avec elle toutes les saletés. La raison de cette superhydrophobie ? La surface d’une feuille de lotus est recouverte de minuscules aspérités de taille micro- et nanométrique. Ces aspérités forment un réseau d’infimes piliers semblables à une planche cloutée, qui limite la surface de contact entre la feuille et la goutte. Par conséquent, les gouttes d’eau restent sphériques au sommet des picots sans pouvoir s’étendre. Elles ne mouillent donc pas la surface de la feuille et emportent avec elles les moindres poussières et particules à la première pluie.
Les feuilles de lotus restent donc toujours propre, même dans un environnement boueux !
Dans la vie de tous les jours :

Ce principe de surface superhydrophobe est déjà largement exploité ! Que ce soit des vitres autonettoyantes (sur les immeubles ou pour les lunettes) ou des peintures murales qui, une fois sèche, deviennent complètement hydrophobe et empêche les taggers de venir les dégrader.




 

 

Compagnie Zéotrope - 4 rue Serge Ravanel- 69100 VILLEURBANNE
04.78.41.83.61 | contact [AT] zeotrope.fr

SIRET : 432 889 731 00027 | APE : 9001Z
Licence entrep. spectacle cat. 2 : 2-1058604

Haut de page