SAR & DEL


[spectacle à décrypter]
40 minutes
2 comédiens + régisseur son
Fiche technique : la compagnie est autonome





Propos

Dans un climat où les communautés et les croyances religieuses ont de plus en plus de poids dans notre société ; les lycéens ont tendance à se regrouper selon leur religion et leur culture et évitent de se mélanger, même en classe. Tous ont des préjugés sur les autres. De plus, les relations amoureuses sont difficiles à gérer selon la culture de chacun : on ne sort pas avec quelqu’un d’une autre communauté. Même au sein du même groupe, les relations entre les filles et les garçons s’avèrent très compliquées. Le spectacle a pour objectif de provoquer la discussion autour de ces sujets sensibles.

 

Le spectacle
Les spectateurs suivent une semaine dans la vie dans un lycée. Ils sont les témoins privilégiés de la relation amoureuse de Sar et Del ; un garçon et une fille de deux confessions différentes. Les deux lycéens vont essayer de vivre leur histoire d’amour malgré les regards et les critiques de leurs amis et de leur famille catalysés par les actualités. Non seulement les spectateurs entendent leur conversation mais on entend aussi leurs pensées. Pour montrer combien nous avons pris l’habitude de souligner l’origine culturelle de chacun ; nous avons décidé de ne pas dire les mots liés à l’origine des personnages…




Déroulement
Partenaires : Infirmière du lycée Brossolette et l’association ARCAD qui lutte contre les discriminations.
Participants : deux classes de seconde du Lycée Brossolette de Villeurbanne.

Les comédiens sont allés présenter une scène du spectacle pour libérer la parole autour des sujets travaillés. Un salarié de l’association ARCAD, spécialiste des lois liées à la discrimination, était présent pour questionner et préciser ce qu’est la discrimination.

Dans la continuité de cette première séance, nous avons demandé aux lycéens participants de réfléchir sur l’influence des médias sur le regard que l’on porte sur l’autre dans notre société. Nous avons, avec eu, sélectionné des événements d’actualités qui peuvent accentuer les préjugés que l’on peut porter sur les différentes communautés. Ils ont ensuite enregistré de faux journaux radiophoniques à partir des faits divers sélectionnés. Ces journaux étaient diffusés lors du spectacle… (cf. extrait sonore ci-dessus)

Le spectacle a ensuite été joué dans son intégralité devant les deux classes, pour être une nouvelle fois décrypté en présence de l’association ARCAD.




Extrait

Adéo : Tu sors avec elle ?

Mu : C’est vrai ce qu’on dit ?
Del : Oui !

Sar : Oui !

Mu : Je t’aurais prévenu !

Adéo : Je le crois pas !

Del : Attends, tu la connais même pas !

Adéo : Parce que toi tu la connais peut-être ? Y a quatre jours, tu l’avais jamais vue !
Sar : Ecoute, on se sent bien ensemble et on fait rien de mal !

Del : Et alors ? On est bien ensemble c’est tout !
Mu : Et tu comptes dire à tes parents que c’est UN ?

Sar : Oui !
Adéo : Et ta famille ? Tu te vois leur présenter UNE ?

Del : Pourquoi pas !
Mu : Quand ?

Sar : Je sais pas !
Adéo : Tu parles, t’auras pas le cran !
Sar : De toutes façons, ils seront d’accord !

Mu : T’en es sure ?
Del : C’est bon, lâche-moi !

Sar : Non… Oh et puis merde ! Après tout, ça regarde que moi !
Adéo : C’est ça !

   

 

 

Compagnie Zéotrope - 4 rue Serge Ravanel- 69100 VILLEURBANNE
04.78.41.83.61 | contact [AT] zeotrope.fr

SIRET : 432 889 731 00027 | APE : 9001Z
Licence entrep. spectacle cat. 2 : 2-1058604

Haut de page