LES Z'HUMAINS A LA MEDIATHEQUE


[Spectacle fil rouge + spectacle classique]
durée à determiner + 30 minutes
4 comédiens
Fiche technique : la compagnie est autonome.

 










 

 



 

 

 

Photos :
Studio6 - Sandrine Marichal

 

 


 



 

 

 


Propos
La médiathèque de Bron a fait appel à Zéotrope pour créer un évènement artistique lors de son premier jour d'ouverture au public.
Il s'agissait , dans un premier temps, d'investir l'ensemble de la médiathèque et ses différents rayons puis, dans un deuxième temps, de réunir le public dans la salle de conférence pour un spectacle autour des livres et de la lecture.

Afin d'illustrer au mieux le propos, Zéotrope a décidé de "ressortir" ses Z'humains et leur univers poétique et décalé. (cf Les Z'humains envahissent l'école ou la création Les Zhumains)


Déroulement

Pour l'occasion de nouveaux humains ont été créé, en lien avec les livres de la médiathèque : Le Chanteur de résumé était posté au rayon littérature adulte, le Releveur de niveau était au rayon documentation, l'Attrape-bulle était au rayon BD et la Souffleuse de sieste au rayon jeunesse.
Sur une semaine, chaque jour 1 (ou 2) Z'humain intervenait et déambulait de rayon en rayon.
Pour la sortie de la Souffleuse de sieste et du Chanteur de résumé, le personnel de la médiathèque nous avaient demandé de mettre en avant certains ouvrages jeunesse, nous avons donc créé une petite forme en « lecture-musique », autour de l'album La Tête ailleurs de Marie Dorléans, que nous avons joué au rayon jeunesse pour les enfants.
Enfin, le samedi, tous les personnages étaient présents à la médiathèque, dans leur rayon ou en déambulation, durant 1h30. Ils se sont ensuite tous retrouvés dans la salle de conférence pour la représentation de Touche pas à ma page.


Le spectacle
Les Z'humains se retrouvent pour une réunion secrète du mouvement "Touche pas à ma page", afin d'intégrer de nouvelles recrues : le public. Ce mouvement consiste à lutter contre le numérique en mettant en avant le plaisir qu'on peut avoir en ouvrant un livre, à le feuilleter ou à le sentir.


Extrait
Le releveur : Bienvenue à « Marque ta page » ! Désormais, vous faîtes partie de notre mouvement littérationnaire…

La souffleuse : … ou révolittéraire comme vous voulez !

Le releveur : Notre mouvement a pour objectif de protéger le livre contre toutes les attaques technologiques ! Parce qu’il faut dire que les livres vont finir par disparaître avec leur envie de les enfermés tous dans leurs boîtes en plastique remplies de fils électriques.

L’attrape-bulles : Moi, vivant, jamais !

La souffleuse : Et puis y a les souris ! Tant qu’il n’y avait que des rats de bibliothèque qui se promenaient entre les rayons, les livres ne craignaient rien ! Mais avec les invasions successives de souris informatiques, les livres sont en danger ! Et encore, les premières souris étaient à fil... on était méfiant mais on se disait que ce n’était pas trop grave, mais aujourd’hui, ils ont sorti des souris de nouvelles générations qui ne sont reliées à rien du tout ! Du coup, elles peuvent se promener, comme ça, en toute liberté ! Alors je ne vous dis pas les dégâts. Tenez, y a rien qu’à voir ce que Jeannot, mon lapin, a fait à un de mes livres. Elle va le chercher… Regardez ! Elle montre le livre grignoté… Faut dire que c’est un peu de ma faute parce que j’avais oublié de lui donner sa carotte et quand Jeannot, il n’a pas sa carotte, ben il grignote tout ce qu’il trouve, que ce soit un lampadaire, du Baudelaire ou un dictionnaire ! Et ce n’est qu’un gentil lapin ! Alors imaginez les dommages si ces souris prennent nos livres pour des morceaux de fromages. !

Le chanteur : Attention ! On n’a rien contre l’informatique ! C’est même plutôt pratique quand ça nous indique sur quelle étagère se trouve tel ou tel roman autobiographique. Mais faut pas dépasser les bornes ! Quand il s’agit de nous empêcher de tourner la page comme il nous semble, je dis non ! Il faut dire qu’il n’y a rien de mieux qu’un livre ! C’est beau un livre, c’est agréable au toucher… Parfois même ça a une odeur ! Et puis ça s’emmène partout un livre. Pas besoin de branchement ni d’électricité ! Ça se glisse dans un sac, dans une poche.

Le releveur : C’est vrai qu’on n’est jamais seul avec un livre et qu’on apprend tout le temps !

Le chanteur : soupirant à son tour… Découvrir ou redécouvrir une histoire et des personnages au fil des pages d’un ouvrage qu’un de vos amis vous a donné en gage !

Le releveur : Trouver parfois des mots inconnus ou disparus au fil des lignes parce qu’on vient d’ouvrir un vieux livre tout poussiéreux !

L’attrape-bulles : Lire une bande-dessinée d’une seule traite, sans s’arrêter et se dire que c’est dommage d’arriver à la dernière page.

La souffleuse : Et lire dans son bain, lire dans le train, lire dans son lit, seul sur un banc dans un parc, à sa pause de midi. Ouvrir un livre avant de s’endormir, se blottir dans les bras de ses parents pour regarder les images pendant qu’ils nous font la lecture d’une toute dernière aventure…

Ils sont tous perdus dans leur pensée…

L’attrape-bulles : Bref… C’est pourquoi nous avons décidé d’entrer en résistance ! Nous organisons des actions d’envergure sous couverture pour ne pas être repérés !

Le releveur : Attention, pas question de faire les gros titres si on veut être efficace ! Le mot d’ordre c’est « clandestinité ! ».


 


 

 

Compagnie Zéotrope - 4 rue Serge Ravanel- 69100 VILLEURBANNE
04.78.41.83.61 | contact [AT] zeotrope.fr

SIRET : 432 889 731 00027 | APE : 9001Z
Licence entrep. spectacle cat. 2 : 2-1058604

Haut de page